Memoire corporelle rechercher l’origine de Soi, avec la SPAGYRIE ET La sonoTherapie

Notre cerveau qui dispose d’une mémoire. Nous avons également d’autres mémoires parmi lesquelles se distingue la mémoire corporelle. Totalement différente de notre intellect, elle est le siège de tous nos ressentis passés et oubliés d’après les scientifiques. En réalité, cette mémoire ne dépend pas de notre volonté. Mais elle se souvient de toute notre histoire à partir du moment où nous avons été conçus. Nous sommes en effet incapables de nous rappeler tout ce que nous avions vécu avant l’âge de 3 ans. Notre corps par contre ne l’oublie jamais. Grâce à cette faculté de notre corps, tout s’enregistre sous forme d’impressions sensorielles. Parfois donc, ces enregistrements peuvent agir sur nous de façon inconsciente.

Le corps enregistre ainsi ce que notre mémoire a tendance ou désire oublier. Nous sauvegarderons donc en nous toutes les expériences vécues dans notre mémoire corporelle. Celles-ci sont enregistrées au fur et à mesure qu’elles se produisent. La sauvegarde se fait de manière inconsciente dans la partie stimulée ou liée à l’expérience en question. Une angoisse naît parfois lorsqu’une zone en lien avec un événement traumatisant est stimulée. C’est la raison pour laquelle, il est possible de se libérer de ses émotions en faisant appel à la mémoire du corps.

Lors de notre naissance nous disposons de l’intégralité de notre potentiel de vie et d’une totale liberté.

C’est que nous pouvons appeler notre empreinte de naissance.

L’on peut choisir de regarder à travers différents prismes ou bien alors d’élargir les champs du possible grâce à l’analyse spagythérapeutique qui offre divers angles de résolutions thérapeutiques.

Au sens le plus large de notre vie, nous avons un père et une mère biologique et nous même, c’est donc d’une relation triptyque que nous sommes issus.

Un homme était avant tout une personne qui elle aussi est née, qui ensuite peux être marié ou non et qui par la suite au moment de notre naissance devient de facto notre père.

Une femme était également une personne qui est née, qui ensuite peux être marié ou non et qui par la suite au moment de notre naissance devient de facto notre mère.

Enfin Soi, qui suis-je véritablement ?

Que c’est-il vraiment passé le jour de ma naissance dans le monde ?

Que suis-je vraiment venu faire ?

Que se passe-t-il lors de la transformation de cet état de conscience, de cette responsabilité de ce changement fondamental de d’existence ?

La mise en lumière, la prise de connaissance de ces paramètres peut réconcilier la personne par rapport à son sentiment de vie.

Qu’elle est la responsabilité consciente ou inconscience que porte et partage l’individu. Ceci implique la façon et manière dont l’éducation nous a été promulguée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.